Didier Theux

Couv Theux redim

Didier Theux président WPC France Force athletique

Bonjour, peux-tu te présenter ?
Didier THEUX, je suis restaurateur à Dax dans les Landes depuis 2004. Avant ça j’ai créé et exploité pendant 22 ans une salle privée de fitness.

Quel est ton âge, ton poids, ta taille ?
J’ai 58 ans je pèse actuellement 82kg pour 1,66m.

Quel est ton record actuel homologué ?
Je pense que tu parles du bench ! Mes records sont 230kg en -82,5 et 247,5kg en -90, ce sont aussi des records du monde Master 4.
Mais je tiens à préciser que je suis un Powerlifter avec un squat à 265kg et un terre a 290kg.

Didier Theux Benchpress WPC France championnats du monde

Que fais-tu pour ton psychisme ou à quoi penses-tu avant de pousser ?
Rien de spécial, quand je vais faire une barre je pars pour la réussir. Je me concentre avant sur la technique et tout ce que je dois faire parfaitement pour avoir un good lift.

Penses-tu que le power et le bench sont populaires en France ?
Non et c’est dommage quand on sait que le mouvement du bench est le plus pratiqué dans les salles et par tous les sportifs. Quand un gars parle muscu avec un autre il y a toujours à un moment la question « combien tu fais au développé couché », on ne demande jamais combien tu fais d’abdos ou autre chose, la référence c’est le couché.

Crois-tu que bientôt il y aura un grand prix international en même temps que France ?
Il n’y a pas de Grand Prix de prévu pour l’instant. Par contre en 2017 nous allons organiser une coupe d’Europe le 29 avril. En 2018 nous organiserons les championnats d’Europe, nous avons été sollicités par les américains. On a une grosse cote auprès de la wpc monde par rapport à notre implication de plus en plus grande depuis 2 ans.Didier Theux podium WPC France monde baton rouge

Es-tu athlète dans plusieurs fédés ? Si oui pourquoi et quelles sont ces fédés ?
NON je suis exclusivement WPC

A ton avis pourquoi des athlètes viennent tirer à la wpc France ?
Parce que nous sommes des athlètes avant tout et que nous transmettons notre passion. Ça marche !
Je pense aussi que beaucoup ne savent pas trop où aller et que nous avons pas mal d’athlètes comme toi qui nous servent de relais pour nous faire connaître.
On est une grande famille et tout le monde peut y trouver son compte. On organise une finale avec du grand spectacle à l’américaine et ça plaît. On a aussi de grands athlètes de niveau mondial et reconnus sur le circuit qui donnent envie.
La wpc c’est la fédé de la perf quand même !

Mais aussi pourquoi des athlètes quittent la wpc France ?
On a un discours qui plait mais on ne peut pas faire l’unanimité. Si certains ne se reconnaissent pas dans ce qu’on fait qu’ils aillent ailleurs.
On ne prétend pas être les meilleurs mais on essaie. Souvent ceux qui nous quittent critiquent mais ne proposent rien. Ils font leur sport pour eux alors que nous on partage.
Pour certains les minimas s’ont trop haut et ils préfèrent aller ailleurs car pas de minimas. Pour d’autres, aucune chance d’obtenir un titre mondial ou Européen à la WPC alors que dans d’autre fédés c’est facile puisqu’il n’y a pas de niveau ni de concurrence. Ou alors ça peut aussi être de ne pas vouloir respecter les règles et les valeurs qui font notre force. Chacun est libre nous on avance et je dirais plutôt bien.

Pourquoi n’aimes-tu pas que les athlètes aillent participer dans d’autres fédés que la WPC ?
Je trouve qu’il y a beaucoup de fédés qui ne servent à rien et qui ne représentent rien. Pas d’athlètes et en plus pas de niveau. Je vois des gars qui ne font pas les minimas chez nous et qui ont un petit niveau aller concourir ailleurs pour glaner des titres ou records sans valeur. Ils sont ridicules et ne trompent que ceux qui n’y connaissent rien, ils feraient mieux de s’entraîner pour être plus forts et réussir.Didier Theux Squat WPC France Championnat du monde

Le nombre d’athlètes idéal pour la wpc France serait combien ?
Ce n’est pas le nombre qui est important c’est l’état d’esprit qui prime. On est sur la bonne voie, on avance année après année et ça permet de grandir ensembles. Nos finales sont de plus en plus belles et j’en suis fier.

Et dans quelle proportion hommes femmes ?
Depuis 2 ans on a un peu plus de filles mais ce serait bien d’en avoir plus pour que leur niveau évolue vers le haut.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le power ou dans le bench ?
La performance !
J’adore le bench mais je suis un power à la base et comme tu le sais, une compet de bench seule c’est rien a côté d’une compet de power. L’entraînement est beaucoup plus dur aussi mais je te rassure mon mouvement préféré c’est le bench.

Si tu avais la possibilité d’améliorer ce sport que proposerais tu ?
La création d’une seule fédé en France mais là je rêve. Ce serait le seul moyen d’être puissant pour une véritable reconnaissance. Hélas j’ai l’impression que personne ne le veut car tous sont bien dans leur petit coin avec leur petit pouvoir.

Pourquoi avoir pris cette responsabilité d’être président de la WPC France ?
Parce que l’afffbb était au bout et qu’il fallait repartir avec des jeunes qui avaient envie. Quand il faut travailler bénévolement et donner de son temps et de l’énergie il n’y a plus grand monde.
Alors on a relevé le défi avec en particulier Eric Platel, Bruno Szambe, Vincent Eldin, Patrick Breton et toi bien sûr.

Ta femme te suit dans les compétitions ?
Oui. Elle aussi est très sportive, elle pratique la course sur route et fait des semi marathons. Elle a déjà fait le marathon de Paris. Elle s’occupe de la table de marque pour les compets en France. J’ai besoin qu’elle me supporte malgré mon mauvais caractère. En plus comme on dort ensemble à l’hôtel ça m’évite de partager la chambre avec des mecs qui ronflent et qui m’empêchent de fermer l’œil. Je ne citerai aucun nom mais grrrrrr !

Quels sont tes objectifs pour le futur ?
Durer dans le temps le plus longtemps possible avec des perfs honnêtes car c’est clair je ne ferais jamais de compets pour faire pitié avec des barres nulles.

Tu penses arrêter de faire des compétitions a quel âge ?
No limit faut vraiment que je devienne mauvais ou que j’ai un souci de santé pour arrêter.  Ça viendra certainement mais j’ai le temps.

As-tu peur des blessures lors de tes trainings de bench ?
Non car la peur te limite et moi je cherche toujours plus de perfsDidier Theux développé couché WPC France

Qu’est-ce que tu utilises comme maillot et pourquoi ?
Je suis Inzer pour le bench et Metal pour le squat et terre. Le SDP Inzer me vas très très bien j’ai battu beaucoup de records du monde avec alors je continu avec.

Une manifestation rassemblant GPC et WPC en France est-elle possible ?
Non car j’ai tenté en 2015 un rassemblement avec un projet commun et pas mal d’idée que j’ai exposée à Jean-Marc Chenin de la GPC. On a discuté longtemps au tel mais il ne m’a jamais rappelé. C’est dommage et c’est à cause de ça qu’on n’avance pas, chacun veut garder ses petits privilèges comme s’il y avait de l’argent en jeu. Chez nous en tout cas il n’y a rien a gagner et ça me coute du temps et de l’énergie et des fois je me dis que je ferais mieux de m’occuper de ce qui fait vivre mes affaires.

Tu penses comme la FFH que l’avenir c’est le raw ?
Oui et on le voit même en international ou l’équipé est en grave perte de vitesse. C’est dommage car c’est le show mais par ailleurs ça coûte cher et c’est vraiment une discipline a part. Le raw se fait partout dans tous les clubs et les gens comprennent ça très bien car ils peuvent se comparer, avec les maillots ils sont perdus.

As-tu un coach ? Qui est-il ?
Non je suis plutôt le coach de beaucoup de monde mais c’est normal quand on a eu sa propre salle pendant 22 ans. Par contre j’ai beaucoup de contacts avec des athlètes et j’aime échanger pour progresser car je ne connais pas tout.

Pourquoi à la WPC France il n’y a pas comme dans les autres fédés un DTN ?
On est tout petit et ça ne nécessite pas un poste comme celui-là, en plus comme on est tous bénévoles c’est difficile de trouver des gens compétents et motivés.

As-tu pratiqué d’autres sport avant la force ?
Oui rugby, karaté et gymnastique (j’ai été second au championnat de France par équipe en 1985).
J’ai aussi finit 3eme au championnat de France de body building NABBA en 1995.
J’ai également fait beaucoup de semi-marathon.

Est-ce que les strongman sont des participants potentiels de compétitions de power ?
Absolument et en particulier sur le soulevé de terre. Ils sont très fort et très complets.Didier Theux deadlift WPC france world championship

Comment es-tu venu à la musculation et ensuite a la compétition ?
Pour commencer j’étais bon en gym et pour m’améliorer je me suis dit qu’un peu de muscu pourrai m’aider aux anneaux en particuliers. J’avais 22 ans et je me suis inscrit fin août dans une salle, fin décembre je réalisais déjà 105 au développé couché pour 58 kg de poids de corps. En seulement 4 mois c’était énorme pour les gars de la salle alors j’y suis allé de plus en plus car les défis proposés étaient sympas. La 1ère compet que j’ai fait c’était pour un 100kg a Tarbes. J’ai participé au demi poids de corps et réalisé 99 x 32,5kgs. J’ai terminé premier et depuis j’ai plus lâché.

As-tu une diététique particulière avant la compétition ? Prends-tu des suppléments ?
Non rien de spécial zéro régime depuis que je fais plus de body. Ça m’a assez pris la tête. Pour les suppléments je prends un peu de créatine et des vitamines enfin rien de spécial.

Quel est ton programme de préparation ? Et sur combien de temps ?
Je travaille lourd tout le temps et toute l’année.  Ça me réussit et je ne me blesse pas mais c’est vrai que je devrais récupérer un peu par moment. Mais je suis tellement à fond dans tout ce que je fais que je ne peux pas.

Quels exercices complémentaires utilises tu ?
Je fais beaucoup les mouvements de base mais pour le bench j’insiste sur le dos, les triceps et les trapèzes.

As-tu une ou des techniques particulières ?
J’ai une technique au bench je sors mon ventre au max pour l’amener vers la barre et raccourcir le mouvement. Très très utile quand ça bloque.

Quel est ton meilleur souvenir en compétition ?
Bakou 2014 championnat d’Europe ou j’étais seul avec toi et où j’ai amélioré mon propre record du monde de 212,5 à 240kg. Je n’ai rien compris mais depuis ce jour-là je ne fais plus que des grosses barres.
On était que tous les deux et personne pour nous aider et ça a été énorme.

A quand un championnat d’Europe ou du Monde en France ?
Pour 2018 Europe en France c’est quasiment acquis et monde 2020 peut être …

Comment a la WPC France essayez-vous de rameuter des athlètes et des femmes en particulier ?
Principalement avec nos athlètes qui font notre promotion dans leurs salles où auprès de leurs amis. Tu fais partie de ceux-là Didier.

Avez-vous au sein de la fédé un responsable communication ?
Officiellement non. Sandrine notre secrétaire gère notre page Facebook et s’occupe des publications sur notre site web et toi tu fais partie de ceux qui communiquent le plus.

Quand et comment ? Peut-on connaître les dates du championnat de France ?
Notre calendrier va bientôt sortir officiellement sur notre site mais je peux déjà t’annoncer quelques dates.
Le 11 mars les 100kg de Dax avec du terre en plus cette année.
Le 8 et 9 avril France à Saint-Prix, couplé avec un Grand Prix Strongman.
Le 29 avril coupe d’Europe WPC à Pont de Claix avec un 100kg le 30.

As-tu une anecdote à me raconter ?
Oui en 2013 aux championnats du monde à Prague. Je participe en open, je me classe 5ème et je bats le record du monde des masters 4 avec 212,5 je pouvais garder cet acquis pour le championnat master mais je choisi de participer aussi et je fais zéro alors que le vainqueur fait 175 et le second 162,5. C’est trop nul !

Pour finir, as-tu quelque chose à rajouter ?
Beaucoup mais je vais faire simple et te dire que j’ai un partenaire d’entraînement énorme qui me pousse tout le temps et à qui je souhaite de faire une belle carrière. Je vais juste le nommer mais tu sais déjà que je parle de Steeve Gameiro.
Merci Didier, tu as essayé de me piéger sur certaines questions mais chez les guerriers de Mees on a peur de rien donc j’ai répondu a tout.
A très bientôt sur les plateaux.